Pourquoi randonner aux Gorges de Kurobe ?

Publié le : 07 janvier 20224 mins de lecture

Situées dans la préfecture de Toyama, au Nord du Japon, dans des montagnes escarpées, les gorges de Kurobe constituent un joli ravin boisé. Leurs paysages uniques ainsi que leurs vestiges sont visibles à partir d’un torokko (nom donné à une ligne ferroviaire touristique locale). Les gorges de Kyrobe sont l’une des plus adorables et des plus profondes du Japon. Elles sont très connues notamment par leurs feuilles d’automne.

Une petite histoire autour de la ligne ferroviaire et des trains desservant les gorges de Kurobe

La ligne ferroviaire nommée Koretetsu dessert la région où se trouvent les gorges de Kurobe. Cette ligne a été construite par Kansai Electric Power, une compagnie ayant eu à cœur d’aider à l’édification des barrages sur la rivière Kurobe. La voie ferrée fut opérationnelle en 1926 et s’élargit en 1937 jusqu’à Keyakidaira. Les trains qui transportent les ouvriers et les matériaux furent baptisés Torokko à cette époque.

Ce vocable désigne aujourd’hui les trains touristiques. En 1953 débuta le service des passagers. Le Kansai Electric Power Company exploitait en 2008 : 332 wagons, 138 trains pour des voyages et 27 locomotives. Un voyage au Japon en vue ?

Les gorges de Kurobe aujourd’hui

Les gorges de Kurobe sont découpées par la rivière Kurobe, d’où leur patronyme. Figurant parmi les gorges les plus enfoncées du Japon, le passage s’étale le long d’un bassin très escarpé en forme de V et dont la pente la plus haute culmine à une hauteur de plus de 1500 m. Vous pouvez profiter des conseils de voyage sur Japon.marcovasco.fr pour découvrir au mieux ces endroits magnifiques. Les gorges dévoilent un panorama à la fois riche et naturel, semé de monuments culturels et historiques. Elles dessinent des murailles quasi verticales, des ponts surprenants, des barrages, des musées, des sources thermales ainsi que des forêts vierges. Le pont Shin Yamabiko fait partie des joyaux de la contrée. Cette construction colossale dans un ton rouge franchit la rivière Kurobe sur une longueur de166 m. Elle est la plus belle et la plus longue de la zone.

Une parfaite adresse pour des randonnées en famille ou entre amis

Il est conseillé de visiter les gorges de Kurobe entre avril et novembre, sachant que la saison touristique bat son plein en automne. D’ailleurs, c’est durant cette période que ces jolies gorges sont ouvertes au public. Contemplez au début du printemps de magnifiques panoramas enneigés et aux mois de mai et juin, une végétation d’un vert intense. Entre les sources thermales, les visites touristiques et les randonnées, ce ne seront pas les activités qui manquent. A Unazuki, rafraîchissez-vous à la brasserie servant des bières artisanales de fabrication locale.

S’il est possible d’explorer la plupart des gorges en quelques heures, pensez à prendre votre temps pour partir en randonnée, faire des photos, déguster la bière artisanale, la cuisine et vous détendre dans les sources chaudes environnantes.

Top 3 des restaurants incontournables à Kyoto
3 lieux où faire un karaoké à Tokyo ?

Plan du site